spot_imgspot_img

Communiqué : Le BDP-Gabon Nouveau annonce un profond remaniement de ses structures

Dans le but non seulement de renforcer ses actions de libération nationale, mais aussi de solidifier et sécuriser sa structure, le BDP-Gabon Nouveau procédera au mois d’août prochain à un profond remaniement au sein du gouvernement de salut national en exil et de ses cellules à travers le monde.

De larges consultations sont actuellement en cours entre le Dr. Daniel Mengara?Coordonnateur du BDP et Premier ministre du gouvernement de salut national en exil’, le Comité Directeur, les différents responsables du mouvement et les membres de base pour déterminer la composition de la nouvelle équipe gouvernementale et les innovations qui s’imposent en matière de représentation nationale et internationale. L?initiative du remaniement correspond à deux impératifs majeurs : alléger le mouvement de certaines lourdeurs et consolider un peu mieux la structure BDP dans un sens qui assurera une meilleure cohésion idéologique au sein du mouvement et autour de responsables dont l’implication et l’engagement inébranlables au sein du mouvement devraient permettre au BDP de mieux conduire son action de salut national et de la mener à bout.

Parmi les changements les plus notables, le BDP-Gabon Nouveau prévoit de dissoudre le Ministère de l’Intérieur, chargé de la Protection du Citoyen et de la Défense Nationale au sein du gouvernement de salut national actuel et de le transformer en «Conseil National de la Défense». Ce nouveau « Conseil » se composera de 5 membres dont l’identité pour des raisons stratégiques restera secrète. En plus des questions de défense nationale et de protection des citoyens, qui continueront à être de son ressort, le Conseil national de la défense aura pour objectif additionnel de s’occuper de toutes les questions militaires relatives à la sécurité interne et externe du Gabon. Il aura pour tâche de mettre en place une structure de contacts et de coopération militaire entre les forces armées gabonaises et les forces armées de pays amis, afin de renforcer les capacités militaires du Gabon dans un sens qui puisse, le moment venu, sécuriser le pays et mettre fin à la situation d’insécurité généralisée et d’impunité qui sévit actuellement au Gabon.

Sur le plan juridique, le Conseil National de la Défense sera un nouvel organe permanent du mouvement et son rôle permanent sera consigné dans la Charte des membres du BDP-Gabon Nouveau, dont la révision se fera prochainement pour s’adapter aux nouveaux changements au sein du mouvement. Sur le plan pratique, le Conseil national de la défense sera sous les ordres directs du Comité Directeur et travaillera en étroite collaboration avec lui. Dans ce contexte, le Comité Directeur s’occupera beaucoup plus de toutes les questions politiques tandis que le Conseil National de la Défense s’occupera spécifiquement des questions militaires, mais en étroite collaboration avec le Comité Directeur.

La nouvelle équipe du BDP sera annoncée au courant du mois d’août et une réunion d’urgence de la nouvelle structure sera alors convoquée pour lui permettre de mettre en place les stratégies qui s’imposent en cette nouvelle étape du combat politique. De nombreux sujets seront alors discutés, notamment la suite à donner à l’ultimatum lancé au régime Bongo, ultimatum qui arrive à expiration à la fin du mois de juillet, et les actions à mener pour barrer le chemin au bongoïsme qui vient, encore une fois et de manière unilatérale, de modifier arbitrairement la constitution gabonaise afin d’en faire un instrument de la pérennité du bongoïsme dictatorial, clanique et mafieux au Gabon.

Service de presse du BDP-Gabon Nouveau

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES