spot_imgspot_img

Gabon : La CEEAC planche à Libreville sur l’interconnexion électrique

Conformément au schéma de référence de l’interconnexion des réseaux électriques des pays membres de la CEEAC, le ministre gabonais du Commerce, Paul Biyoghe Mba, a ouvert le 5 juillet à Libreville un séminaire qui réunit les acteurs de ce secteur autour des questions de l’intégration énergétique sous-régionale. Durant trois jours, les représentants des 11 pays de la sous-région devront déterminer les moyens de renforcer les capacités de production et l’interconnexion électrique afin de soutenir la croissance de la sous-région.
L’accessibilité des populations d’Afrique centrale à l’énergie électrique est au centre des débats initiés depuis le 5 juillet dernier dans capitale gabonaise par le secrétariat général de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC).

Les acteurs du secteur énergétique des 11 pays membres sont réunis à Libreville durant trois jours pour procéder à l’examen des études préliminaires du schéma de référence de l’interconnexion des réseaux électriques des pays membres de la CEEAC et à en programmer les études de faisabilité qui permettront l’élaboration de l’avant projet d’Etat.

«Engagé à mettre tout en œuvre pour lever les obstacles susceptibles d’entraver le bon déroulement du processus de réalisation de l’étude, le secrétariat général de la CEEAC lance un appel solennel en votre direction. Outre que vous éviterez ainsi à la communauté ainsi de supporter d’éventuelles charges financières, consécutives à de possibles révisions de calendrier, contribuerez aussi sans doute à la solution du lancinant problème de l’accès au réseau électrique de nos populations», a déclaré le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Roger Tchoungui, à l’ouverture des travaux.

Président les assises, le ministre gabonais du Commerce, Paul Biyoghe Mba, a estimé que «l’organisation de ce séminaire à ce moment précis traduit la volonté des acteurs du secteur de l’énergie que vous êtes de faire aboutir un projet dont certaines composantes, à l’instar du schéma de référence de l’interconnexion, qui serviront d’outils de base au développement des réseaux électriques des pays membres et à la mise en place de conditions optimales de création d’un véritable marché d’énergie électrique dans notre sous région».

«Notre sous région qui, bien que dotée du potentiel énergétique le plus importante de notre continent, souffre encore des pénuries d’électricité, dont les effets néfastes sur les économies compromet grandement la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)» a rappelé le ministre Biyoghe Mba.

Jusqu’au 8 août prochain, les acteurs du secteur de l’énergie de la CEEAC devront plancher sur les moyens du développement des capacités de production électrique des Etats membres et les voies d’une interconnexion de ces réseaux de production et de distribution afin de soutenir le développement et la croissance de la sous région.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES