spot_imgspot_img

Gabon: Ecailleur de poisson, une activité très prisée par les jeunes dans les marchés à Libreville

De nombreux jeunes prennent d’assaut les marchés, les ports, où se vend le poisson, pour proposer leurs services aux acheteurs. Leur travail consiste à écailler le poisson et à le découper, facilitant ainsi la tâche aux consommateurs. Un véritable réseau s’est constitué autour des points de vente de poissons, allant de la vente au transport de la marchandise.

Depuis quelques temps, les écailleurs de poisson ont le vent en poupe. Nul ne peut acheter du poisson, sans chercher du regard le jeune homme « à la machette ». Agés de 25 à 30 ans, ces jeunes ont su s’imposer sur le marché, au point de devenir incontournable pour de nombreux clients aujourd’hui.

« Cette activité, je l’exerce depuis 3 ans. Elle me permet de nourrir ma petite famille, en venant tous les jours ici », a déclaré Bally, écailleur au Port Môle.

« Pas besoin d’un équipement particulier pour être écailleur de poissons : une machette et un grattoir métallique suffisent. C’est un métier qui rapporte gros », t- il ajouté.

« Ces jeunes nous facilitent la tâche dans nos activités quotidiennes. Préparer un gros poisson ne prend plus du temps », souligne Charlotte, une cliente.

Il n’en demeure pas moins que cette activité échappe à tout contrôle municipal. Un écailleur gagne parfois entre 5 000 et 10 000 F CFA, selon les jours.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES