spot_imgspot_img

Gabon : Les agents du Commerce préparent la renégociation des concessions tarifaires

Pour préparer les renégociations à venir visant à aligner le Gabon sur les lignes tarifaires douanières préconisées par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), deux experts de l’institution internationale ont animé un séminaire du 24 au 26 septembre à Libreville sur la renégociation des concessions tarifaires au titre de l’article 28 de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT). Ce séminaire a permis aux agents du ministère du commerce d’acquérir des connaissances et des outils techniques nécessaires dans les négociations qu’ils auront avec leurs partenaires commerciaux.
Les cadres du ministère de commerce et de plusieurs autres administrations publiques ont été formés du 24 au 26 septembre à Libreville aux dispositions de l’article 28 de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT). L’objectif était de les initier à la maîtriser des renégociations des concessions tarifaires.

Pour soutenir le Gabon dans l’alignement de ses lignes tarifaires douanières à la nouvelle donne internationale, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a mandaté deux experts pour animer cet atelier, Jean Pierre Lapalme, conseiller à la division de l’accès aux marchés et Antonia Diakantoni, statisticienne principale à la direction de la recherche économique et des statistiques.

Cette rencontre aura été très utile aux cadres du ministère de commerce «dans la mesure où il a permis d’expliquer au Gabon quels étaient les tenants et les aboutissants du processus de renégociation auquel ils vont devoir faire face dans les années à venir relativement proches. Nous avons présenté les instruments qui vont permettre au Gabon de définir un tarif qu’ils vont pouvoir déposer à l’OMC et qui va leur servir de base pour renégocier avec les pays avec lesquels ils doivent renégocier» a expliqué monsieur Lapalme.

«Nous avons amené des instruments techniques dont nous disposons qui vont faciliter le travail des décideurs gabonais et, par exemple, nous avons aussi expliqué le fonctionnement de l’article 28, qui est l’article du GATT qui gouverne la renégociation des tarifs» a précisé l’expert de l’OMC.

La rencontre de Libreville a permis aux participants d’identifier clairement les concessions tarifaires en vue de trouver une solution durable à ce problème technique des taux appliqués par la douane gabonaise. Le Gabon devrait utiliser des procédures normales de l’article 28 du GATT en attendant la réunion de Doha prévue dans quelques mois.

Depuis plus de dix ans, les taux appliqués par la douane gabonaise sont supérieurs de près de 40% aux lignes tarifaires de l’OMC.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES