spot_imgspot_img

Gabon: Société: Mutinerie à la prison, des têtes tomberont (Ministre)

Le ministre gabonais de l’Intérieur André Mba Obame, a promis faire tomber des têtes après les résultats de l’enquête ouverte à la suite de la mutinerie du 19 janvier dernier à la prison centrale de Libreville.

 »Je vous confirme que des têtes tomberont après les résultats de l’enquête, dans la mesure où les personnes reconnues comme impliquées auront eu une part de responsabilité dans cette mutinerie », a menacé M. Mba Obame, s’exprimant au cours d’une conférence de presse.

 »Comment des détenus sont-ils entrés en possession des téléphones portables jusque dans leurs cellules », s’est interrogé le ministre de l’Intérieur, admettant toutefois que c’est grâce à l’appel téléphonique d’une détenue qu’il a été informé des préparatifs de la révolte des prisonniers.

Le 19 janvier dernier, les détenus de la prison centrale de Libreville ont manifesté par une prise d’otages et des coups de feu pour protester, entre autres, contre leurs mauvaises conditions de détention et la durée de détention prévention.

Construite en 1956 pour abriter une population de 300 personnes, la prison centrale de Libreville contient présentement plus de 1400 détenus dont plus de la moitié sans jugement.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES