spot_imgspot_img

L’activiste gabonais Marc Ona empêché de sortir du Gabon pour la 4ème fois

Le porte-parole de la coalition ‘Publiez ce que vous payez’ (PCQVP), Marc Ona Essangui, a été à nouveau empêché de sortir du Gabon samedi, alors qu’il souhaitait se rendre à Doha au Qatar pour une conférence internationale sur la bonne gouvernance, a annoncé l’intéressé dans un communiqué.

« Comme il fallait s’y attendre, j’ai une fois de plus été empêché de sortir du territoire », a déclaré Marc Ona dans le communiqué dont APA a reçu une copie.

« Je regrette donc de ne pas pouvoir me rendre à ce rendez-vous de la société civile internationale », a-t-il ajouté.

« Je pense que le Gabon gagnerait à éviter de tels actes si on tient à promouvoir un dialogue franc avec les acteurs de la société civile qui souhaitent travailler en toute indépendance », a-t-il suggéré.

C’est pour la 4ème fois que Marc Ona est empêché de quitter le Gabon en moins d’un an. Cette décision aurait été prise par les autorités du ministère gabonais de l’Intérieur, que dirige André Mba Obame.

Cependant, aucun acte administratif n’a été notifié à l’intéressé.

«Aucune notification officielle ne m’a été faite pour que je sache officiellement pourquoi mon droit le plus absolu d’aller et venir, conféré par la constitution de la République est constamment violé », s’interroge M. Ona.

« Je voudrais qu’on me dise officiellement pourquoi je ne peux plus sortir du pays. A partir de là je saurai me défendre. Tant que c’est dans l’arbitraire, je ne pourrais jamais respecter une décision aussi inique », a-t-il averti cachant mal ce qu’il considère comme un « harcèlement du pouvoir ».

Marc Ona et plusieurs autres leaders de la société civile gabonaise ont été incarcérés entre fin décembre et début janvier pour « détention d’un document en vue de sa diffusion et trouble à l’ordre public ».

Ils ont été libérés suite à d’énormes pressions internationales.

Exprimez-vous!

  1. Voilà
    un tel regime animalier il va falloir le caresser jamais,on a face à nous des anes,on ne peut rien negocier si il ondevrait violer les principes fondamentaux des libertés individuelles.
    comment va t-on interdir à une personne de sortir ou rentrer de son pays.
    Bongo et sa bande sonne la revolution à ce qui nous semble,on est un peuple mort soit-il mais cabri plus n’a pas peur du couteau.

     » LE LAPIN QUI PASSE A COTE D UN LEOPARD ENDORMI EST UN SUICIDAIRE »

  2. le syteme bongo commence a bien faire la revolution cogne aux portes la s.e.e.g qui deconne le gou vernement qui n est pas fichu de tenir un conseile de ministre digne de ce nom en l absence du chef de l etat les etudiant qui sont plus dans les rues que dans les salle de class ,les hopitaux qui sont fermer, leDG de la CNSS qui a enregistre un enifice de 100 milliar de fcfa en 200 mais les agent de la CNSS n on pas percu les gratification en decembre dernier
    merde a bongo ondima
    le savoir est une arme que les pouvoir ne l oublie pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES