spot_imgspot_img

Gabon : Libreville prépare les Jeux olympiques de Singapour 2010

Le 2e Forum régional de solidarité olympique s’est tenu les 19 et 20 mars derniers à Libreville avec les délégations de 14 pays africains pour baliser le plan quadriennal 2009-2012 de solidarité olympique. Outre l’aide qui pourra être apportée aux Comités nationaux olympiques pour préparer les JO de Londres en 2012, les participants ont balisé la participation des athlètes africains à la première édition des Jeux olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui se tiendront en 2010 à Singapour.

Placés sous le sceau du deuil national décrété au Gabon suite au décès de la première dame le 14 mars dernier, les travaux du 2e Forum régional de solidarité olympique auront tout de même permis aux délégations africaines d’enregistrer d’importantes avancées dans le cadre du plan d’action quadriennal 2009-2012.

Organisés par le Comité international olympique (CIO) en partenariat avec l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), ces travaux ont réunis les 19 et 20 mars derniers à Libreville quelque 14 délégations africaines.

Les participants venus du Niger, du Tchad, du Rwanda, du Cameroun, de Guinée Equatoriale, de Djibouti, de la République démocratique du Congo (RDC), du Congo, du Cap Vert, de la République Centrafricaine, d’Angola, de Sao Tomé, du Bénin et du Gabon ont planché sur les nouveaux programmes de solidarité olympiques visant à soutenir la participation des athlètes, notamment africains, aux rencontres olympiques.

« Les grands thèmes ont été l’aide que nous pouvons apporter aux athlètes et entraîneurs, mais également à tous ceux qui entourent ces deux grandes catégories d’acteurs avant d’aller aux Jeux », a expliqué le chef des projets de Solidarité olympique, Yassine Yousfi.

« Mais il est nécessaire aussi d’apporter une aide à la gestion et à l’administration des Comités nationaux olympiques (CNO) en respectant les valeurs olympiques », a-t-il ajouté.

Les participants ont également préparé la participation des jeunes athlètes, notamment ceux du continent, aux Jeux Olympiques de la jeunesse (JOJ), un projet initié en 2007 par le Comité international olympique (CIO), dont la première édition se tiendra l’année prochaine à Singapour.

« Les Jeux olympiques de la jeunesse sont destinés aux jeunes, aux futurs talents. Ils ne sont pas organisés avec l’idée des performances, mais avec celle de la communion, de l’éducation, de la culture et du partage entre les différents peuples qui seront à Singapour, où chaque délégation aura quatre athlètes au maximum », a expliqué Nicolas Charmerois, hôte du Comité olympique gabonais (COG).

Les participants ont été dans l’ensemble très satisfaits de ces travaux qui ont permis de relancer les activités et l’interactivité de la Solidarité olympique, qui se confrontaient à différents problèmes internes et de coordination.

« Nous constatons que Solidarité olympique a changé d’approches. Cela a été plus participatif qu’avant », a rapporté le président du CNO rwandais, saluant les « exposés sur les relations entreprises par certaines CNO ».

La Solidarité Olympique est l’organe chargé d’administrer et de gérer la part des droits de télévision des Jeux Olympiques destinée aux Comités Nationaux Olympiques (CNO). Elle assiste les CNO et leurs associations continentales dans le développement du sport, au moyen de programmes diversifiés en fonction de leurs besoins et priorités.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES