spot_imgspot_img

Gabon: Pierre Mamboundou demande au gouvernement de « recapitaliser la SEEG »

Lors d’une conférence de presse qu’il a animée samedi soir à son siège d’Awendjé (4ème arrondissement de Libreville), le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG/ opposition), Pierre Mamboundou a demandé au gouvernement de « recapitaliser la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG, filiale du groupe français VEOLIA) qui est un bras séculier de la politique sociale », a constaté GABONEWS.

Relevant les difficultés auxquelles la SEEG reste confrontées (approvisionnement, production) d’une part et ceux des consommateurs (taxation du prix du KWh), Pierre Mamboundou s’est interrogé sur les termes de la convention de privatisation de la société, 12 ans après sa signature.

Selon le Président de l’UPG, le groupe VEOLIA n’a plus maintenu sa décision de départ de revoir à la baisse les tarifs d’eau et de l’électricité.

« Malheureusement cette baisse observée au départ s’est transformée en hausse vertigineuse, d’autant plus que dans la facture de l’eau et d’électricité, il est imputé une TVA de 18% pour l‘électricité », a dénoncé Pierre Mamboundou, cherchant à savoir les raisons de l’augmentation.

Pour lui, les résultats de la SEEG depuis la privatisation en 1997 ne sont pas satisfaisants.

Le 26 mai dernier, le député du 2ème siège de Makokou (chef lieu de la province de l’Ogooué – Ivindo, Est), Alain Claude Bilié Bi Nzé, avait interpellé le Ministre de l’Energie au perchoir de l’Assemblée nationale sur les préoccupations posées par les consommateurs sur la SEEG.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES