spot_imgspot_img

Gabon : 813 164 électeurs pour le 30 août

Le ministre de l’Intérieur et de la Défense nationale, Jean François Ndongou, a remis dans la soirée du 18 août dernier au président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghe Ella, la liste électorale définitive pour le scrutin du 30 août prochain. Après les différentes révisions opérées, le fichier électoral a finalement été équilibré à 813 164 votants.

Après la clôture le 14 août dernier de la période écourtée de vérification et de réclamation, le ministère de l’Intérieur a officiellement remis dans la soirée du 18 août dernier le fichier électoral définitif à la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

«La liste électorale vient d’être remise à la CENAP», a confirmé le conseiller en communication du ministère de l’Intérieur, Jean Eric Nziengui Mangala.

«Il y a 813 164 électeurs, Gabon et étranger compris. Il est possible qu’il y ait encore des doublons» en raison notamment de la présence de défunts, mais aucune nouvelle réclamation n’est possible, a expliqué monsieur Nziengui Mangala.

La révision du fichier électoral est au centre de la polémique sur la fiabilité et la crédibilité du scrutin. 11 des 23 candidats à l’élection présidentielle avaient demandé le 12 août dernier le report du scrutin pour procéder à un minutieux «toilettage» des listes électorales.

Après les élections locales d’avril dernier, le fichier électoral comptait quelque 723 000 électeurs. Un nombre ramené à 702 000 votants après radiation des personnes décédées et des doublons.

L’opération d’inscritpion sur les listes électorales ouvertes du 11 au 22 juillet dernier aurait permis d’ajouter 111 164 électeurs sur les listes, portant le nombre total de votants à 813 164 pour le scrutin du 30 août prochain.

Lorsque le collectif de candidats réclamant le report du scrutin s’était manifesté peu avant l’ouverture de la campagne électorale, le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, avait affirmé que le toilettage des listes avait d’ores et déjà permis la détection d’au moins 120 000 doublons.

Ces «électeurs fictifs» ont-ils été radiés des listes qui serviront à élire le prochain président du Gabon ? S’ils ont été ôtés, à combien s’élevait donc le nombre d’électeurs avant la détection de ces doublons ?

Les 10 des 11 candidats récalcitrants avaient finalement consenti à poursuivre le processus électoral suite au déchargement d’Ali Bongo Ondimba, candidat du parti au pouvoir, de ses fonctions de ministre de la Défense à la veille de l’ouverture de la campagne électorale.

Le candidat de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), Pierre Mamboundou, avait toutefois affirmé que «la campagne présidentielle s’ouvre avec une liste qui compte 1,2 millions d’électeurs alors que nous ne sommes qu’à 1,5 millions habitants au Gabon. Alors le toilettage indispensable avant chaque élection n’a pas été fait et vous imaginez la suite des événnements».

Autant d’assertions qui soulève des zones d’ombres sur ce fichier électoral, considéré comme le garant de la fiabilité et de la crédibilité de l’élection cruciale du 30 août prochain. Pour préserver le consensus national, ciment de la paix et de l’unité nationale si chères aux autorités de la transition, il serait de bon ton d’éclaircir les zones d’ombres qui planent sur ce fichier électoral.

Exprimez-vous!

  1. si on regarde les chiffres du gabon selon les sources de « satistiques-mondiales.com » dont voici le lien pour 2009(http://www.statistiques-mondiales.com/gabon.htm), il en ressort que:
    la population gabonaise s
    eleve a 1.514.993, ou la population de moins de 15 ans, represente deja 42,1 % de la population totale.mais nous savons que le tranche d’ages de 15 a 17 ans represenderait encore peut-etre 5-8 % supplementaires,alors il resterait pratiquement que la moitie de la population a voter.encore, il faudrait prendre en compte, les electeurs n’ayant pas pu s’incrire et ceux decedes entre temps.on s’alignerait dans alrs apres extrapolation a 700.000 et quelques d’insrits.alors qui sont ces 100.000 fantomes gabonais!!!on parle maintenant de sorceleie politique, en voila un bon exemple, nos ancetres viennent voter et dans leur lot surement OBO y est(blague)!comment s’appellera cette serie?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES