spot_imgspot_img

A qui TOUCHERA à Mba Obame ou Eyeghe Ndong ou PM affrontera par AUTOMATICITE le peuple Gabonais jusqu'a la dernière goûte de sang.

Les élections du 30 août 2009 qui ont eu lieu au Gabon ont montré combien de fois le peuple gabonais a ruminé pendant plus de 42 ans. Elles ont montré à quel point ce peuple aspirait à la démocratie. Ce qui s’est passé au Gabon pendant les deux semaines de la campagne était observé aux jumelles par la communauté internationale et a fait miroité l’idée qu’un changement était peut-être en cours dans ce pays riche en symboles.

En effet, le Gabon est un petit pays au sens propre comme au figuré. Il est très riche, très peu peuplé, une population vivant dans une misère insupportable avec moins de 2$ par jour. Comme si cela ne suffisait pas, la population gabonaise va boire la tasse jusqu’à la lie. Elle a l’obligation d’admirer un groupuscule d’individus qui étalent avec ostentation et sans scrupule leur richesse héritée du Trésor Public par simple nomination ou par appartenance à un cercle ou à un clan. Pire encore, le nom « Gabon » et celui de son ancien « dirigeant » étant devenus indissociables dans la mémoire collective aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays et personne n’osait se permettre le luxe de rêver un droit d’imaginer que le Gabon pouvait exister avec à sa tête une autre personnalité que lui. A commencer par la population gabonaise elle-même.

L’aliénation des leaders historiques de l’opposition n’a pas arrangée les choses. Au contraire, elle les a accélérées sonnant ainsi le glas sur toute revendication possible fut-elle légitime de la population qui s’est paupérisée doucement et surement. L’expression qui revient sans cesse en tout lieu et à tout instant  » on va encore faire comment » résume bien l’état d’esprit comateux dans le quel tout ce peuple s’est retrouvé. il s’est ainsi retrouvé dépossédé de ce qui constitue son être essentiel, sa raison d’être, de vivre.Cette agonie lente méticuleusement préparée et planifiée par certains illuminés qui croient dur comme fer au XXI ème siècle à une hiérarchisation des races a été brutalement stoppée au matin du 8 juin 2009.

Le décès du potentat a fait auguré des jours meilleurs à toute une nation. Ce personnage qui a réussi à associer son nom avec celui de toute une nation était devenu aux yeux de tous un immortel car maniant parfaitement le petit prince de machiavel et avec beaucoup d’habileté le cynisme. N’a-t-il pas dit un jour à ses opposants qu’il viendrait déposer une gerbe de fleurs sur la tombe de chacun parce qu’il les verrait tous mourir! L’annonce de sa disparition a transpercé l’Afrique de part en part et traversé les océans jusqu’à provoquer des révélations de certains hommes politiques en occident sur les financements de campagne politique de leurs adversaires.

Le peuple gabonais victime de la cupidité de ses leaders essaie tant bien que mal de reprendre espoir cette fois-ci car la donne a changé. Une nouvelle génération d’hommes et femmes prêts à en découdre avec le parti au pouvoir et défendre leur nation voit petit à petit le jour. le changement en marche dans ce pays donne l’espoir de voir une Afrique libre et prospère car le dernier dinosaure vient de disparaitre. L’engouement suscité par cette élection était visible partout dans le monde. Surtout dans des pays ayant des communautés africaines pas uniquement gabonaises. La mobilisation de la population gabonaise était telle que nul ne pouvait penser ni même imaginer le scénario actuel ou le début de la descente dans les abysses de l’enfer pour un peuple dont le seul tort aurait été de naitre à cet endroit de la terre.

Cependant, cette campagne a fait ressortir des nouveaux leaders. Quoi qu’ils aient fait auparavant leur méa culpa est accepté et le peuple le leur a pardonné. Il va sans dire que certains sont plus exposés que d’autres mais la seule chose que le pouvoir en place doit savoir c’est de ne même pas imaginer toucher à un seul cheveux de ses personnes. Car en aucun cas ils n’ont provoqué personne, ils n’ont jamais été hors la loi, ils n’ont jamais chercher à déstabiliser le pays. Ils ont respecté jusqu’alors la constitution. Ils n’ont jamais appelé à la division du pays. Il n’ont jamais été à l’origine de la frustration explosive contenue en tous les gabonais aujourd’hui qui ne pourra être résorbée qu’à la seule et unique hypothèse que la cour constitutionnelle dise la loi et rien que la loi.

Et si d’aventure cette cour constitutionnelle ne dit pas la loi sachez que ni Mba Obame ou ni Eyeghe Ndong et les autres leaders ne seront à l’origine de ce qui pourrait se passer dans notre pays. Vous prenez les gabonais et gabonaises pour des hommes et les femmes immatures.
Détrompez-vous.

Car tout ce que vous faites au Gabon est dans le bureau ovale de Mr Barack Obama Président des Etats-Unis d’Amériques( Un vrai Homme et PATRIOTE Américain) et les autres institutions internationales. Ce n’est plus qu’une question de temps. Si vous avez imaginé que museler, menacer physiquement ou intimider les leaders choisis par le peuple gabonais étaient votre dernière option, vous vous trompez parce que dans ce cas vous devez le faire à chaque gabonais. Souvenez-vous de l’Apartheid en Afrique du Sud où certains d’entre-vous y vont en toute liberté, plusieurs PATRIOTES sud africains ont donné leur vie pour cela. Souvenez-vous aussi des Etats-Unis ou plusieurs PATRIOTES noirs américains ont donné leur vie pour que vous pussiez y aller aujourd’hui et ainsi envoyer vos enfants étudier dans leurs universités que vous êtes incapables de créer dans ce beau pays. Souvenez-vous aussi de la France votre protecteur de ses intérêts ou plusieurs patriotes français ont donné leur vie pour que vous pussiez y séjourner dans leurs beaux hôtels ou encore vous soignez dans leurs hôpitaux et avant de rentrer chez vous vous pavaner dans leurs Champs Élysées. Enfin rappelez-vous simplement ceci la cour constitutionnelle doit dire simplement et uniquement la loi, c’est la seule voix possible les autres sont sans issues.

Si ce n’était pas la voix que vous aurez choisie dans ce cas, c’est vous les autorités et le gouvernement gabonais qui prendrez vos responsabilités devant l’histoire, devant les Hommes(les vrais) et devant Dieu parce que le peuple gabonais ne lâchera rien. il ne vous donnera pas cette occasion. Vous serez obliger de nous tuer tous. Nous sommes tous parer à mourir pour les générations futures parce que nous aimons notre pays, parce que c’est la terre de nos aïeuls. Dieu est un Dieu vivant, un Dieu de justice et sa colère s’abattra sur vous autant que vous êtes sans épargner aucun d’entre vous ni votre descendance ou que vous soyez et ce de la plus haute autorité de l’État jusqu’au dernier maillon de la chaine comme il l’avait fait au peuple égyptien pour libérer le peuple Israël tenu en captivité sous le joug des pharaons.

              source: LVDPG

Exprimez-vous!

  1. Gabon Renouveau!
    je te remercie pour ta sagesse et ta compréhension. Ton pseudo n’est que la marque de ta grandeur d’esprit.

    Mabika, mon pôvre mabika!
    Tu parles ainsi parce que tu ignores le sifflement des balles. En tout cas, « tout empire périra », un jour les Bongo partirons mais par en faisant couler le sang des gabonais. Je suis formel là-dessus, je m’insurge contre tous ceux qui appelent à la violence et aux émeutes, notamment la coalition formée par les dissidents du PDG soient disant opposants. Mais regardez MAmboundou comment il fais preuve de sagesse malgrè son déssaroi, il ne parle aps de violence pourtant il a la légitimité (et non la légalité, je m’exprime bien) et la capacité t’inciter le peuple à se soulever mais il ne le fait pas. Pourquoi? parcequ’il aime le Gabon et il sait ce que côute une vie.
    Par contre si les dissidents soient disants opposants demandent au peuple de se soulever, seul les Fang (les Fang insensés, parce qu’il y a les sensé)se soulèveront. Le Rouge est le seul capable de galvanisé des gabonais de tous bords.

    Obangala!!!
    par ton pseudo, on voit le diable qui se cache derrière, par conséquent répondre à tes propos est une insulte à mon intélligence, je préfère ne dire mot.
    Le chien aboit la caravabe passe!!

  2. ce soir 29/09/2009, le gouvernement gabonais a envoyé des militaires dans les rues des grandes villes du Gabon.aiee aie aiee, ça sent mauvais. j’entends les bruits de bottes…
    Ali a peur,peur du peuple.

  3. JE SUIS PUNU, SI MBA OBAME ou EYEGHE NDONG, DE MEME QUE PIERRE MAMBOUNDOU sont touchés par le pouvoir je me battrais jusqu’au bout, jusqu’à la dernière goutte de mon sang. Parce qu’ils se seront battus pour la liberté au Gabon, parce qu’ils sont GABONAIS. Il faut être bête pour ne pas comprendre le bien fondé de leurs actions, même si leur passé, n’a pas été rectiligne. A chacun sa methode.
    ARRETER D’ETHNICISER LES DEBATS, C’EST POUR LES LACHES.

  4. Vraiment très deçu par ces propos.on combat un système et non un homme,On ne s’improvise pas opposant!!!
    Mba Obame,Opposant depuis le 17 juillet 2009 après la mort de feu Omar Bongo Ondimba.Il est présent dans les activités du Gabon depuis 1980, qu’a-t-il apporté au Gabon?
    artisan des listes électorales qui causent problème aujourd’hui
    Il a refusé d’introduire la biométrie dans ce fichier électoral
    Que c’est ce meme Mba Obame qui a voulu vendre l’île Mbanié.
    Je suis daccord avec toi citoyen 007, Ce mec est opposant par intérêt et non par conviction.
    On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps.

  5. Je ne comprends pas vos articles que je qualifierai « d’articles à la con ». Vous pensez que le peuple Gabonais à pardonné Eyeghé Ndong et Mba Obame? Mais vous vous foutez de qui? de qui se moque t-on?
    Ces deux ringards que sont Eyeghé Ndong et Mba Obame ont paricipé activement aux pillages du Gabon au même titre que la famille Bongo. On ne peut pas pardonner des telles crapules. Dites que les fangs les ont pardonné pas tous les gabonais. Et si on les touche ceux sont les Fangs qui vont réagir et pas le peule gabonais. Ces deux mecs sont opposants par intérêt et non par conviction! Arretez votre barratin!!!!

  6. ON DIT QUOI ON EST ENSSEMBLE UN CANDIDAT A L ELECTION PRESENTIELLE
    AU GABON QUI PARLE EN CES TERMES VOUS ME DEMANDERER LE QUEL A VOTRE AVIS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES