spot_imgspot_img

« Le chef de l’Etat a donc pris des mesures fortes de la situation », Honorine Dossou Naki (Haut cadre de l’Ogooué – Maritime)

Réagissant au lendemain des décisions prises par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, en faveur des marigovéens (populations de la province de l’Ogooué – Maritime, ouest), Madame Honorine Dossou Naki, Haut cadre de cette région, a déclaré, ce vendredi, dans un entretien exclusif accordé à GABONEWS, que : « Le chef de l’Etat a donc pris des mesures fortes de la situation».

« En tant que ressortissante de la province de l’Ogooué-Maritime, je ne peux qu’être satisfaite du séjour du Président de la République dans la capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime, car en se rendant ici, le chef de l’Etat a tenu à honorer une promesse de campagne, mais aussi et surtout, il a voulu mesurer une nouvelle méthode de gouvernance de proximité », a apprécié Madame Dossou Naki.

« Le chef de l’Etat est monté au volant de sa voiture pour faire le tour de la ville afin de constater de lui-même la situation de la commune de Port-Gentil qui est la capitale économique du Gabon. Le chef de l’Etat a donc pris des mesures fortes de la situation, aussi bien au niveau économique, de la formation des futures cadres, qu’au niveau social », s’est-elle réjouie.

Cette dernière qui dit avoir désormais plus que confiance en l’avenir s’est dit rassurée par cette visite porteuse d’espoir et de véritable changement pour cette partie du Gabon.

A la question de savoir si l’on peut s’attendre à une décrispation des « portgentillais » dont la ville a la réputation d’être frondeuse, Madame Dossou Naki a rappelé que ce constat réel ne date pas de maintenant. Toutefois, elle a précisé que toutes les villes, en réalité sont frondeuses.

« Port-Gentil est une ville insulaire, avec eux des insulaires peuvent être plus durs que les autres parce qu’ils se sentent trop éloignés du reste du continent et c’est peut être ça qui fait leur caractère mais, parfois ils (populations) sont ouverts. C’est comme le rythme de la marrée », a-t-elle fait remarquer, rassurée qu’ « avec les actes que le chef de l’Etat vient de poser, je suis sûre qu’il y aura décrispation ».

« Des gens nous l’ont dit dans des quartiers et même dans les quartiers les plus frondeurs de la capitale, les gens ont dit clairement qu’avant, ils étaient contre, que maintenant ils y croient ou qu’ils étaient dubitatifs, maintenant ils ne le sont plus . Donc nous pensons qu’il y a vraiment une décrispation et qu’il faut aller dans ce sens et, je ne dis pas que tout est résolu, mais il y a quand même un début de décrispation », a-t-elle diagnostiqué.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES