spot_imgspot_img

Lutte anti-vectorielle au lycée public de Nzeng-Ayong

Le lycée public de Nzeng-Ayong a été la cible, le week-end dernier, d’une opération de lutte anti-vectorielle menée par le service d’hygiène de l’inspection générale de la mairie de Libreville.

Le lycée public de Nzeng-Ayong a été la cible, le week-end dernier, d’une opération de lutte anti-vectorielle menée par le service d’hygiène de l’inspection générale de la mairie de Libreville qui était déjà la semaine dernière à la cité Damas et au carrefour Sogatol, dans le 5e arrondissement.
’’Nous sommes très émus de voir les agents de la mairie venir pulvériser notre cadre environnemental pour le bien de tous’’, a indiqué un lycéen, soulignant qu’il faut être en bonne santé pour réussir dans les études.
L’opération de lutte anti-vectorielle a été lancée en novembre 2008 pour désinfecter notamment les quartiers sous intégrés de Libreville et susciter sur une prise de conscience citoyenne de la préservation de l’environnement. Elle doit se toucher tous les quartiers de la commune.
Les responsables de l’hygiène publique ont déploré que la plupart des habitants de Libreville n’aient aucun respect pour le cadre environnemental dans lequel ils vivent. Bien que la SOVOG ait placé des bacs à ordures dans pratiquement tous les quartiers, il y a des gens qui ne trouvent pas mieux que de verser leurs déchets dans les bassins, se sont indignés les responsables de l’opération de lutte anti-vectorielle.
Cette situation est à l’origine des inondations observées en saison des pluies, ont-ils expliqué, invitant les Librevillois à adopter un comportement citoyen.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES