spot_imgspot_img

Gabon/Maroc : Ali Bongo Ondimba invite les hommes d’affaires à investir au Gabon

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba est arrivée, mercredi, à Rabat, où il a bouclé sa visite d’Etat, en fin de matinée en provenance de Tanger, il s’est rendu ainsi que sa délégation au mausolée Mohammed V pour se recueillir sur la tombe de feu Mohammed V et feu Hassan II, avant de signer le livre d’or du mausolée. Il a ensuite dévoilé sa vision de l’économie émergente qu’il préconise pour le Gabon dans les différents secteurs d’activités.

Le chef de l’Etat a présenté l’ensemble des mesures prises sur la restructuration du cadre juridique pour favoriser la concurrence, la transparence dans l’attribution des marchés publics, la gestion des fonds publics, le développement des services. A la villa des hôtes royaux, où il a reçu un groupe d’hommes d’affaires du patronat marocain basé au Gabon, Ali Bongo Ondimba a invité les sociétés et entreprises marocaines à saisir toutes les opportunités existantes et leur a proposé un partenariat gagnant-gagnant.

Il faut dire que la question du bois préoccupe les partenaires marocains. On se rappellera que les autorités gabonaises, nouvellement installées, avaient pris la décision de ne plus exporter le bois sous forme de grumes, prônant plutôt la transformation locale des essences forestières. La mesure, qui avait suscité de grincements des dents auprès des opérateurs économiques du secteur, vise précisément à donner au produit fini une certaine valeur ajoutée à l’exportation, mais aussi à favoriser l’industrialisation locale du secteur forestier, à créer des emplois et davantage de richesse dans le pays.

Un effort pédagogique a été fait par le gouvernement gabonais, au travers du département des Eaux et Forêts, de l’Environnement et du Développement durable, pour expliquer davantage cette décision et rassurer ainsi les opérateurs du secteur forestier sur sa démarche. Le président de la République a saisi l’occasion pour livrer le même message aux opérateurs marocains qui sollicitaient, comme d’autres par ailleurs, quelques assouplissements ou plutôt un moratoire pour pouvoir d’adapter à la nouvelle donne.

Quelque temps après, le chef de l’Etat a reçu les membres de la communauté gabonaise (étudiants, stagiaires,…) du Maroc, comme il l’a fait dans d’autres pays visités depuis sa prise de fonction le 16 octobre dernier. Il n’a pas manqué d’expliquer la vision qu’il a pour le Gabon, qui s’appuie notamment sur trois piliers à savoir le Gabon vert, le Gabon industriel et le Gabon des services, et vise à faire du Gabon un pays émergent. Le président de la République a invité ses compatriotes à faire des efforts dans le travail, de sorte qu’au terme de leurs études, ils soient à même d’apporter leur savoir-faire dans la construction du pays (Nous y reviendrons).

Rappelons que la veille, à Tanger, Ali Bongo Ondimba, avait été l’hôte du Roi Mohammed VI au Palais royal. Il a reçu du gouvernement marocain une distinction, le collier de Wissam al Mohammadi, et remis à son tour la plus grande distinction honorifique gabonaise, celle de l’Etoile équatoriale.

(Par Lin Joël NDEMBET envoyé spécial)

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES