spot_imgspot_img

« Le gouvernement de l’Emergence agit pour une Francophonie au service du développement »

Le ministre délégué auprès du ministre des affaires Etrangères, de la coopération internationale et de la Francophonie , Jules Marius Ogouebandja, a indiqué, ce jeudi, à Libreville, en prélude à la célébration de la 40ème journée internationale de la Francophonie , que « pour créer les conditions d’un Gabon Emergent, le Gouvernement de la République poursuit de façon dynamique et résolue, la politique de liberté, d’intercompréhension dans le dialogue pour une Francophonie au service du développement, de l’équité, de la prospérité, de la paix, de tout Homme ».

Le Gabon, à l’instar des 68 Etats et Gouvernements membres de cette institution célèbre chaque 20 mars la journée internationale de la Francophonie. Ainsi, pour marquer l’intérêt que revêt cet évènement, le ministre Jules Marius Ogouebandja a fait la déclaration suivante:

Texte intégral :

«Mesdames, Messieurs, chers Compatriotes,

Le 20 mars 1970 naissait, à Niamey, au Niger, l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT), institution de la Francophonie par excellence. Cette date marque, chaque année, la célébration de la Journée Internationale de la Francophonie.

Quatre décennies après Niamey, et l’adhésion de 68 Etats et Gouvernements membres, cette Journée procure à l’espace francophone, sous l’impulsion du Secrétaire Général – le Président Abdou DIOUF- l’opportunité de faire le bilan et de ”Préparer la Francophonie de demain”. Une construction est un moment crucial. C’est à la fois l’expression d’un passé, la révélation de forces qui se sont puissamment accumulées, et à l’affirmation d’une vision, le début d’une nouvelle ère dont la vision doit être plus belle et plus féconde.

Cet anniversaire marque la participation active du Gabon qui a toujours œuvré à travers l’implication personnelle et constante de Feu Son Excellence El Hadj Omar BONGO ONDIMBA. Notre pays a ainsi fait siennes les valeurs universelles et pérennes que sont la démocratie, les droits de l’Homme, la paix, la sécurité, le développement durable, le respect de la diversité culturelle, valeurs auxquelles notre Chef d’Etat était profondément attaché. Le Président Omar BONGO ONDIMBA avait toujours saisi cette tribune pour faire entendre la voix du Gabon dans un monde en perpétuelle mutation et son engagement en faveur de la promotion de la diversité et du dialogue. A cet instant précis, permettez que j’aie une pensée pieuse à l’endroit de ce grand homme d’Etat.

Après qu’il a encore joué un rôle actif lors du XIIème Sommet de Québec, la dernière Conférence Ministérielle de notre Organisation qui s’est déroulée à Paris, a tenu à rendre un vibrant hommage à l’illustre disparu, apôtre de la paix, tel un pèlerin qui ne ménageait ni son temps, ni ses efforts, s’est dévoué jour après jour pour contribuer à la dynamique et à la vie de l’Organisation.

Depuis son onction au suffrage universel, à l’occasion duquel le peuple gabonais a mis sa destinée entre ses mains, le Président Ali BONGO ONDIMBA pérennise et perpétue le rôle de la Francophonie , vaste mouvement politico-économique, culturel et transcontinental, et consolide la place du Gabon en son sein, à travers une coopération forte et efficace.

C’est le lieu et l’instant approprié pour rendre à leur juste mesure, hommage à des compatriotes qui ont hissé bien haut les couleurs de notre Mère- patrie par leur intelligence, leur compétence et l’efficacité de leur action unanimement reconnues et saluées: Valentin MIHINDOU MI NZAMBA, ancien Ministre, François OWONO NGUEMA, Paul OKOUMBA d’OKWATSEGUE, Secrétaires Généraux de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT), devenue par la suite, successivement, Agence de la Francophonie , Agence Intergouvernementale de la Francophonie qui elle-même se fondra, en 2005, dans l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Mesdames, Messieurs, chers Compatriotes,

La Francophonie n’est plus uniquement le partage d’une langue commune. Elle est aussi le partage des valeurs communes telles que la liberté, la solidarité et la tolérance. Depuis que les Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie lui ont donné ses lettres de noblesse. Je voudrais saisir cette occasion non seulement pour exprimer à l’Organisation Internationale de la Francophonie , mais également aux Ambassades, aux Institutions nationales des Etats membres ainsi qu’à la Représentation permanente de l’Organisation Internationale de la Francophonie , notre reconnaissance pour leur engagement à la cause du développement du Gabon.

Au plan politique, dans le cadre du renforcement de la démocratie, des droits de l’Homme et de la consolidation de l’Etat de droit, l’Organisation a assisté notre pays et a toujours été présente lors des principales échéances électorales.

Au plan de la coopération, il convient de souligner que l’Organisation Internationale de la Francophonie intervient dans plusieurs domaines, tels ceux de l’éducation de base et de l’enseignement dont la concrétisation dans la politique nationale est axée sur la formation et la recherche.

Il y a lieu de s’enorgueillir de la tenue à Libreville, en 2004, des Etats généraux de l’enseignement du français en Afrique subsaharienne, de l’ouverture des campus numériques au sein de nos universités, de l’ouverture des Centres de lecture et d’animations culturelles, ou encore de l’ouverture prochaine de l’Ecole doctorale régionale de l’Afrique centrale de Franceville.

Mesdames, Messieurs, chers Compatriotes,

Dans un proche avenir, l’Organisation Internationale de la Francophonie se propose de renforcer son action à l’échelon national et dans la sous-région par l’ouverture, à Libreville, d’un Centre de formation de la Francophonie.

Dans cette pertinence, en matière tant énergétique qu’environnementale, les actions de la Francophonie sont relayées par l’Institut de l’Energie et de l’Environnement de la Francophonie (IEPF), notamment par la mise en œuvre des projets favorisant l’accès et la maîtrise de l’énergie, le renforcement des capacités d’experts nationaux à travers des séminaires et des formations relatifs à l’efficacité énergétique, aux énergies renouvelables, à l’économie de l’environnement, à la politique de gestion durable des ressources naturelles et environnementales et dans bien d’autres domaines de compétence.

En ce qui concerne les aspects socio-économiques, l’Organisation Internationale de la Francophonie met en place au Gabon, nombre de programmes dont l’objectif principal est le développement communautaire.

Mesdames, Messieurs, chers Compatriotes,

C’est fort de cette longue expérience d’une coopération riche et féconde qu’il ne tient qu’à notre pays de renforcer en créant une véritable synergie entre les acteurs impliqués dans le projet francophone au plan national, que le Gabon, sous le Haut patronage de Son Excellence Monsieur Paul BIYOGHE MBA, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, s’apprête à célébrer la Journée Internationale de la Francophonie et ses 40 ans au sein de cette organisation.

Pour ne pas rompre avec la tradition, le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie procédera à la remise d’ouvrages destinés aux Clubs Francophonie de Libreville et de l’intérieur du pays ; des Clubs qui, au sein des établissements scolaires, inculquent et sauvegardent les valeurs de la Francophonie.

Mesdames, Messieurs, chers compatriotes,

Pour créer les conditions d’un Gabon émergent, le Gouvernement de la République poursuit de façon dynamique et résolue, la politique de liberté, de concorde, d’intercompréhension dans le dialogue pour une Francophonie au service du développement, de l’équité, de la prospérité, de la paix, de tout l’Homme.

Je suis convaincu que la communauté francophone, consciente des efforts, lointains et récents qui ont permis à son Organisation de franchir, année après année ces étapes, s’affirmera avec un enthousiasme et une vigueur toujours renouvelée, pour que la Francophonie soit toujours un rassemblement intellectuel et humaniste.

Vivent les peuples francophones, vive la Francophonie, vive le Gabon ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES