spot_imgspot_img

Le Gabon vise « 100% d’accès à l’eau potable » en sept ans

Le gouvernement gabonais espère atteindre un taux de « 100% d’accès à l’eau potable » en sept ans, a affirmé le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Régis Imongault, dimanche soir lors d’un débat télévisé à la veille de la Journée mondiale de l’eau.
Le président Ali Bongo « a donné mandat au gouvernement pour que dans un délai de deux ans, on sente une amélioration très claire au niveau de la distribution de l’eau à Libreville et dans les principales localités, avec comme objectif que sur une période de sept ans, on puisse arriver à un niveau de 100% d’accès à l’eau potable pour tout le Gabon », a déclaré M. Imongault à l’antenne de la télévision publique RTG1.
Il n’a pas précisé les chiffres actuels, ni si ces instructions ont été données cette année ou à la prise de fonction de M. Bongo, élu fin août et investi mi-octobre 2009.
Le ministre a évoqué plusieurs projets du gouvernement – en cours ou à lancer – pour l’amélioration de l’accès à l’eau au Gabon, pays de 1,5 million d’habitants abondamment arrosé, sans estimer leur coût global.
« Nous avons un potentiel de 6.000 mégawatts (MW) en hydroélectricité. Nous avons en puissance installée en matière d’énergie électrique 374 MW. (…) Instruction a été donnée au gouvernement de se lancer dans une politique de construction de barrages », pour avoir « une énergie propre et bon marché », a-t-il affirmé.
Parmi les projets avancés, il a cité le barrage hydroélectrique de 36 WM que doit construire sur le fleuve Okano, à Mitzic (région du Woleu-Ntem, nord), ETDE, une filiale du groupe français Bouygues, au terme d’un accord signé en février dernier.
L’édification doit commencer en 2011. Le projet, dont le coût n’a pas été révélé, comprend aussi la construction à partir de mai d’une ligne de transport d’énergie électrique, avait expliqué récemment la présidence gabonaise.
En dépit de son abondante pluviométrie et de son important réseau hydrographique, le Gabon rencontre des problèmes dans l’approvisionnement de sa population en eau potable. Depuis plusieurs mois, ses grands centres urbains sont confrontés à des coupures d’eau et d’électricité longues et répétées.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES