spot_imgspot_img

UA : Ping plaide une coopération accrue avec l’ONU

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, s’est félicité le 25 septembre de l’installation de la Task Force, chargée du partenariat stratégique entre l’UA et les Nations Unies en matière de paix et de sécurité. A cette occasion, Jean Ping a souhaité coopération plus poussée entre son institution et l’ONU.

«Le moment est venu et les circonstances sont appropriées pour donner à ce partenariat davantage de substance et de cohérence», a indiqué le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, qui s’est s’exprimait le 25 septembre à l’occasion de l’installation de la Task Force, organe chargée du partenariat stratégique entre l’UA et l’ONU en matière de paix et de sécurité.

« Les enseignements tirés de notre travail commun au Burundi, au Soudan et en Somalie (…), les résultats de nos activités en équipe face aux changements anticonstitutionnels de gouvernement, ouvrent des perspectives de grande portée à un partenariat stratégique multidimensionnel dont toute la communauté internationale reconnaît le potentiel et la spécificité », a déclaré Jean Ping.

S’adressant au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, qui prenait également part à la cérémonie, Jean Ping a indiqué que cette coopération ouvre aux deux organisations de «vastes espaces de réflexion, d’anticipation et d’action communes pour répondre à des besoins avérés et satisfaire des attentes pressantes, singulièrement dans le contexte de l’Année de la Paix et de la Sécurité en Afrique. »

«Au-delà du développement des capacités auquel le Programme décennal a donné des ambitions légitimes, nos deux organisations ont exploré et exploité une vaste gamme de possibilités d’actions communes allant de la prévention au règlement des conflits jusqu’à la reconstruction post-conflit», a-t-il précisé, avant d’ajouter que «les domaines de la bonne gouvernance et des consultations électorales pluralistes offrent aussi de nouveaux créneaux pour des échanges d’expériences, de savoir faire et, le cas échéant, d’opérations communes».

M. Ping a encore dit qu’ «une importance particulière est, à juste titre, accordée à la médiation, domaine par excellence où les valeurs, la sagesse et le savoir-faire se conjuguent pour des gains appréciables d’efficacité (…) [et qu’]il n’est jusqu’aux consultations entre le Conseil de Sécurité des Nations Unies et le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA qui n’aient gagné en régularité et en densité, annonciatrices de la mise en valeur de gisements de complémentarités bénéfiques à tous points de vue».

«La Commission de l’Union Africaine et moi-même ne ménagerons aucun effort pour le succès de ce partenariat stratégique qui vient, fort opportunément, monter ainsi en puissance pour répondre à des besoins avérés et satisfaire des attentes pressantes, singulièrement dans le contexte de l’Année de la Paix et de la Sécurité en Afrique dont les objectifs postulent précisément un tel sursaut qualitatif en 2010 et au-delà», a-t-il conclu.
Publié le 27-09-2010 Source : afriqueavenir.org Auteur : Gaboneco

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES