spot_imgspot_img

Revue de la presse quotidienne et en ligne de ce mardi

La rencontre, lundi, à l’Elysée, entre le Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, et son homologue français, Nicolas Sarkozy, cristallise ce mardi, les colonnes de la presse quotidienne et en ligne du Gabon. Tour d’horizon.

« Des relations au beau fixe », titre Gabon Matin, sur ce sujet. « Ali Bongo Ondimba et Nicolas Sarkozy consolident les relations bilétérales », accroche, l’Union. Selon ces quotidiens, le tête-à-tête « d’une heure » entre les deux Chefs d’Etats, qui a été précédé d’un échange entre Ali Bongo Ondimba et le premier ministre français, François Fillon, a « permis de faire le tour d’horizon des relations bilatérales entre le Gabon et la France, et d’aborder les questions d’actualité de l’heure ».

A son tour, l’Agence de presse en ligne GABONEWS, rapporte que « les relations bilatérales, la coopération entre les deux pays et les principaux dossiers internationaux », ont été abordées.

L’Agence note : « le raffermissement de l’axe Libreville-Paris, bâti sur une relation séculaire, a été évoqué par les deux hommes même si le Gabon multiplie ses partenaires au nom de l’ouverture vers de nouveaux marchés et de la diversification de son économie ».

Sur les pages des deux quotidiens nationaux, Ali Bongo Ondimba déclare : « les relations bilatérales sont au beau fixe », même si marquées par la refonte de la coopération multiforme entre les deux pays.

Il a été question « d’évaluer les avancées ainsi que les niveau d’exécution des mesures et accords conclus entre les deux Chefs d’Etats dans différents domaines (…) et dont certains ont connu, ces dernières années, une réactualisation et adaptation souhaitées par les deux capitales », peut-on lire, dans les colonnes de nos confrères.

De son côté, GABONEWS précise que la coopération multiforme « repose sur un cadre juridique issu des Accords signés au lendemain de l’indépendance du Gabon, en 1960. Ils ont été, pour la plupart, revisités conformément aux évolutions qu’ont connues les rapports entre Paris et Libreville ».

La presse gabonaise rapporte, par ailleurs, que les questions économiques et commerciales ont également alimenté le contenu du tête-à-tête entre les deux présidents.

Ainsi, s’agissant de l’entrée du Gabon dans le capital d’Eramet, groupe minier et métallurgique français, l’on apprend, en grande une, sur les pages du site d’informations en ligne GABONECO : « La décision est prise, le Gabon entrera au capital d’Eramet», affirme Ali Bongo ».

Citant le Chef d’Etat, qui s’exprimait devant la presse internationale au terme de son entrevue à l’Elysée, notre confrère poursuit : «Nous sommes en train de voir les différentes modalités, ce n’est pas une chose simple (…) Mais la décision, elle, est prise et elle se fera», a insisté Ali Bongo qui n’a pas indiqué combien l’Etat gabonais souhaitait détenir du groupe français.

Dans le même élan, Gabon Matin et l’Union informent : « le président de la République a indiqué que la décision avait été prise (…) cette prise de décision se fera. Il reste maintenant à poursuivre les discussions sur les niveaux de participation du Gabon ».

Toutefois, GABONECO relève que « si le chef de l’Etat gabonais n’a pas levé le voile sur le niveau et le montant de cette participation, des sources concordantes annoncent une participation à hauteur de 4 à 5% ».

Poursuivant sur la teneur des échanges, les deux quotidiens nationaux notent qu’au cours de cette quatrième rencontre entre les présidents Ali Bongo Ondimba et Nicolas Sarkozy, le récent sommet mondial sur la pauvreté et l’Assemblée générale des Nations Unies, à laquelle a pris par le Chef d’Etat gabonais, a également bénéficié d’une tribune particulière.

Pour Ali Bongo Ondimba, « il était naturel de discuter de tous ces sujets avec son homologue pour en tirer les enseignements ». Le quotidien rappelle que les deux pays plaident pour une place pour l’Afrique au sein du Conseil de sécurité de l’organisation onusienne.
« Parmi les dossiers internationaux de l’heure qui interpellent aussi bien le Gabon (membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies) et la France (membre permanent), on note les questions liées à la sécurité », informe GABONEWS.

En effet, l’Agence précise que cette entretien se déroulait « au moment où se poursuit la prise d’otages de cinq français, un togolais et un malgache enlevés, au Niger, le 16 septembre dernier, par Al-Quaïda au Maghreb Islamique (AQMI) ».

A ce sujet, sur les pages de Gabon Matin et de l’Union, à la question de savoir si le Gabon se portait volontaire dans une médiation, le président gabonais « n’a pas voulu se livrer à une quelconque agitation ».

A Quelque mois de la conférence de Nagoya concernant la Convention sur la diversité biologique, pour laquelle, Ali Bongo Ondimba sera, le porte-parole de l’Afrique, le Chef de l’Etat gabonais a devisé en deuxième heure avec le ministre d’Etat français en charge de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo, qui a « apprécié les efforts louables » du Gabon, en matière de préservation de l’environnement.

GABONEWS d’indiquer : « La France a injecté près de 260 millions d’euros au titre de sa contribution à la préservation de la biodiversité après l’ annonce faite, le 17 septembre dernier, dans la capitale gabonaise , par le secrétaire d’Etat français en charge de l’Ecologie, lors de la tenue de la « première conférence panafricaine sur la biodiversité » qui avait abouti à une déclaration de Libreville ».

Enfin, Gabon Matin mentionne que le séjour du Président de la République en France lui a permis de s’entretenir avec Pierre Mamboundou , leader de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition ), « qui séjourne depuis quatre(4) mois dans la capitale française, où il suivait des soins ».

Au terme de cette rencontre, la première entre les deux personnalités politiques, depuis l’accession à la magistrature suprême d’Ali Bongo Ondimba, M. Mamboundou s’est « réjoui de la place accordée de plus en plus à notre pays qui est associé chaque fois à toutes les grandes négociations portant sur les grands problèmes du monde ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES