spot_imgspot_img

Fin à Franceville du 1er conseil scientifique de l’Ecole doctorale de l’Afrique centrale

Les travaux du 1er conseil scientifique de l’Ecole doctorale régionale de l’Afrique centrale (EDR) s’achèvent, vendredi à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, à plus de 650 km au sud-est de Libreville, où est basée cette institution universitaire spécialisée dans les infections tropicales.

A l’ouverture des assises de trois jours, mercredi dernier, le directeur de l’EDR, le Pr Jacques Lébibi, a déclaré que le premier champ thématique d’ouverture de l’école doctorale s’inscrit pleinement dans les priorités de développement des pays de la sous-région, dont la constante demeure la recherche de la qualité des soins apportés aux populations.

« L’infectiologie tropicale, c’est-à-dire les maladies tropicales infectieuses, est à juste titre perçue ici et dans toute la sous-région Afrique centrale comme la responsable des pathologies les plus répandues qui induisent les taux de mortalité et de morbidité les plus élevés », a déclaré le Pr Lébibi.

Déplorant des méthodes de lutte limitées voire inexistantes, il a expliqué que les mécanismes d’apparition, d’évolution et de transmission des parasites, virus et autres bactéries qui en sont à l’origine, restent en général mal connus.

Le 1er conseil scientifique, qui a marqué le début des activités de l’EDR, a regroupé des experts en provenance de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), des universités européennes et d’Afrique centrale.

Au cours de la rencontre, la maquette pédagogique de l’institution a été révisée pour l’adapter, non seulement aux normes internationales, mais aussi et surtout pour la rapprocher du contexte de son application.

Le conseil devait également procéder à la désignation des intervenants dans le cadre d’un consortium opérationnel nord-sud et règler des questions d’ordre administratif et financier, afin de permettre à la première promotion de l’EDR de bénéficer d’une rentrée académique 2011-2012 dans des conditions optimales de démarrage au mois de septembre prochain.

La formation des étudiants de l’EDR sera assurée par les enseignants de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) et de l’université des sciences de la santé (USS) de Libreville.

L’établissement est logé dans des locaux gracieusement offerts par le défunt président Omar Bongo Ondimba au sein de sa résidence privée de Franceville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,852FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES