spot_imgspot_img

Gabon : La rébellion libyenne chez Ali Bongo

Une délégation libyenne conduite par Mahmoud Jibril, numéro deux du Conseil national de transition (CNT), a été reçue en audience le 5 août à Libreville par le président Ali Bongo. Le responsable du mouvement rebelle est venu adresser ses remerciements au chef de l’Etat, au gouvernement, ainsi qu’au peuple gabonais pour la «position courageuse» prise par le Gabon en faveur de la cause défendue par son mouvement.

Numéro deux du Conseil national de transition (CNT) libyen, Mahmoud Jibril est arrivé le 5 août à Libreville où il s’est entretenu avec le président Ali Bongo. Cette escale au Gabon s’inscrit dans le cadre de la tournée africaine que les responsables du CNT ont initié il y a quelques jours.

«Cette visite à la tête d’une importante délégation est pour présenter mes remerciements au peuple gabonais, au gouvernement et au président de la République pour la position courageuse en faveur de la cause du mouvement populaire», a déclaré Mahmoud Jibril à sa sortie d’audience avec le chef de l’Etat gabonais.

Le président du bureau exécutif du CNT a également félicité le fait que cette position du Gabon à l’égard de l’action de son mouvement en faveur du peuple libyen n’ait pas changé. Elle a même été défendue et renforcée à plusieurs reprises et dans diverses circonstances. Une «position qui a été prise soit au Conseil de sécurité ou au cours des conférences des sommets de l’Union Africaine qui ont été tenues dernièrement», a-t-il mentionné.

A propos des combats sur le terrain, Mahmoud Jibril a indiqué que «les prochaines semaines seront très importantes pour les rebelles qui vont forcément réaliser des progrès». Quant à une éventuelle négociation avec Mouammar Kadhafi, le responsable du CNT a tenu à rappeler que cette révolution a d’abord été pacifique avant que la violence ne s’impose à eux.

«Nous accueillons favorablement toutes initiatives positives tant qu’elles sont conformes aux demandes légitimes du peuple libyen dans la réalisation d’une vie démocratique saine et la création d’une ligne de développement qui va permettre le bonheur de tous les Libyens et au même moment, sauver des vies», a-t-il expliqué.

Concernant enfin l’issue de la crise, Mouammar Kadhafi a réaffirmé son optimisme face à la solide volonté du peuple qui a décidé d’arracher ses droits légitimes et de refuser toutes sortes de dictature.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,849FansLike
130FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES