spot_imgspot_img

Le Gabon et la Turquie ensemble pour relever le déficit en matière de pêche et de l’agriculture

Le Ministre gabonais de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement Rural, Julien Nkoghé Békalé, a échangé récemment avec l’ambassadeur de Turquie au Gabon sur des questions d’économie directement liées à la pêche et l’agriculture.

Au cours de cette audience, le diplomate turque a présenté au Ministre Julien Nkoghé Békalé les potentialités de l’économie de son pays notamment dans les domaines de pêche et de l’agriculture.

De cette rencontre, il ressort que les deux pays semblent être liés par l’ambition d’accroitre leur développement à l’horizon 2025, d’où l’intérêt pour Libreville et Ankara de diversifier leurs partenariats et leurs économies.

Une vision partagée par le Ministre, Julien Nkoghé Békalé, qui a précisé que dans le projet de société du Président de la République l’ « Avenir en confiance », le Gabon Vert est un pilier important en ce sens qu’il vise à accroitre la production agricole afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire d’ici à 2025.

En matière de pêche, le Ministre Nkoghé Békélé, a informé à son hôte l’ambition du Gabon de construire trois ports de pêches à Libreville, Port-Gentil et Mayumba pour limiter les importations et corriger la balance commerciale locale.

Il a surtout souligné la mauvaise pratique des compagnies de pêche étrangères ayant tendance à exporter toutes les captures réalisées, alors qu’en principe 40% devraient être traitées sur place. D’où l’invite du Ministre aux compagnies de pêche de Turquie de se mettre en partenariat avec les compagnies gabonaises pour relever ce déficit.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES