spot_imgspot_img

150 millions de francs CFA pour les Gabonais aux JO 2012

Ruddy Zang Milama (à gauche) aux côtés de Shelly-Ann Fraser-Pryce et Semoy Hackett lors des Championnats du monde d'athlétisme de Daegu en 2011
Qualifié pour les Jeux olympiques (JO) 2012 dans au moins trois discipline, le Gabon ambitionne de bien s’illustrer lors de cette compétition internationale qui lui servira également de tremplin. C’est dans ce cadre que le gouvernement vient d’annoncer une enveloppe de 150 millions de francs pour la préparation des compétiteurs gabonais.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un programme mis en place par les plus hautes autorités du pays, qui veulent désormais que les sportifs gabonais bénéficient d’une allocation financière. «Nous sommes en train de finaliser le projet de statut du sportif gabonais de haut niveau, qui est notion restrictive, parce que attachée à la réalisation des performances significatives lors des compétitions majeures. Les sportifs méritants recevront, de la part de l’État, une allocation annuelle d’être plus performant au niveau mondial», a expliqué Mathurin Bidoung, directeur du Sport de haut niveau, au quotidien L’union.

Les principaux bénéficiaires de cette initiative louable sont la sprinteuse Ruddy Zang Milama et le taekwondoïste Anthony Obame, qualifiés pour les JO de Londres, prévus du 27 juillet au 12 août prochain. L’athlète gabonaise recevra à elle seule 60 millions de francs tandis que son compatriote bénéficiera de 50 millions. Soit un total de 110 millions de francs CFA.

Toutefois, a indiqué Mathurin Bidoung, «dans le souci de voir cet argent servir à la préparation exclusive de nos compétiteurs, nous avons pensé qu’il était opportun d’envoyer directement les sommes aux sportifs concernés, même si le président de la Fédération de taekwondo a insisté pour que l’argent d’Obame transite par le compte de son administration (…) Encore une fois, pour éviter l’éclatement des montant alloués aux sportifs, nous avons pensé qu’il était prudent d’envoyer directement la somme aux compétiteurs qui ont, j’insiste, des obligations de résultats sous peine de voir l’allocation de l’État supprimée».

Par ailleurs, le gouvernement n’a pas donné de précisions sur le récipiendaire des 40 millions de francs restants. On suppose qu’ils reviendront à la sélection gabonaise de football des moins de 23 ans, eux aussi qualifiés pour les JO 2012.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES