spot_imgspot_img

Chute mortelle à Nzeng-Ayong

Un corps sans vie d’un sujet ghanéen, Kwaku Baffour Gyau, a été retrouvé hier matin dans un lac jouxtant le nouvel échangeur de Nzeng-Ayong, puis repêché par les éléments des Sapeurs pompiers avant d’être confié à une maison des pompes funèbres.

Dans la nuit de dimanche dernier, aux environs de 20 heures, un Ghanéen exerçant l’activité de cordonnier devant le magasin Géant Cécado, à Libreville, a trouvé la mort à la suite d’une violente chute dans ledit lac, alors qu’il voulait se soulager. Selon les informations recueillies sur place, l’infortuné, qui tentait de regagner son domicile sis à Lalala à droite, accompagné d’un de ses compatriotes, le nommé James, avait marqué une brève escale à cet endroit pour satisfaire un besoin naturel, mais cela s’est avéré fatal pour lui. Son corps sans vie qui a été retiré d’un canal qui sert de passage aux eaux du lac, laissait échapper du sang. Il était vêtu d’un pantalon de couleur noir, d’une chemise bleue ciel et d’une paire de chaussure noire. On pouvait également constater un léger ballonnement du ventre ainsi qu’une montre autour de son bras. Sa carte de séjour ainsi que quelques billets de banque ont également été retrouvés sur lui. Son nez ne présentait aucune trace apparente de violence, faisant ainsi taire la rumeur d’un assassinat qui courait déjà dans la ville. Dès l’annonce de la nouvelle, de nombreux badauds se sont rendus sur place pour assister au triste spectacle. Selon les informations fournies par son compagnon James, l’infortuné revenait de l’Ancienne Sobraga, où il s’ y était rendu avec ce dernier pour saluer son oncle, Adu Kofi, au lendemain d’un deuil. D’après les explications de James, il ressort que le défunt aurait demandé à ce dernier de l’accompagner chez son oncle, Adu Kofi, lorsqu’ils se sont rencontrés à Lalala Dakar. Une fois sur place, Kwaku Baffour Gyau, qui était loin de s’imaginer qu’il va bientôt perdre sa vie, discute de tout et de rien avec son ‘’tonton’’. Pour célébrer cette rencontre, l’oncle offre à boire à ses invités. Après ces moments de joie, les deux visiteurs décident de rentrer. Parvenus au niveau de l’échangeur de Nzeng-Ayong, Kwaku marque une brève escale pour se soulager pendant que l’autre l’attendait non loin. Mais malheureusement pour lui, il glisse en droite ligne dans le lac pour toujours. La sonnerie de son téléphone resté à la surface lors de la chute aurait retenti, attirant ainsi l’attention des passants. Ce sont ces derniers qui alerteront son compagnon de l’accident. Aussitôt informés, les éléments de la Police judicaire (PJ) se sont rendus sur les lieux, en vue d’effectuer le constat. Des recherches aussitôt entamées pour le retrouver se sont avérées vaines. C’est finalement hier matin que les Sapeurs pompiers , dépêchés sur les lieux ont réussi à repêcher le corps des eaux. Toutefois, plusieurs questions taraudent encore les esprits : comment quelqu’un peut-il se noyer dans un lac aussi non profond que celui-ci alors qu’il n’y a même pas de courant d’eau ? Sa tête aurait frappé un caillou lors de la chute ? S’agit-il d’un sacrifice ? Cet en droit est-il miné ? Au départ, nombreux sont ceux qui ne voulaient pas y croire, avançant même qu’il pourrait s’agir d’un poisson d’Avril.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES