spot_imgspot_img

Retour au calme au Gabon

Le calme est revenu dans les rues de Libreville.
AFP/STR
Après une journée très tendue mercredi marquée par des affrontements entre opposants et forces de l’ordre, le calme est de retour ce jeudi 16 août au Gabon. Le bilan reste incertain : tandis que les autorités louent ce qu’elles appellent « la réaction mesurée » de la police, l’opposition dénonce l’acharnement du pouvoir contre le parti dissous, l’Union nationale.

L’opposition a revu son bilan des violences à la baisse et elle fait état d’un mort désormais. Mercredi soir elle avançait le bilan de 3 personnes tuées. C’est ce qu’indique le président du parti dissous de l’Union nationale Zacharie Myboto « après vérifications ».

La victime serait une femme, une coiffeuse dans un salon du quartier où a eu lieu la manifestation. Asthmatique, elle aurait essuyé des tirs de gaz lacrymogènes selon un de ses proches cité par l’Agence France Presse. Mais ce bilan n’est pas vérifiable à l’heure qu’il est de source indépendante.

Par ailleurs l’émetteur de TV +, la chaîne de télévision propriété d’André Mba Obame, a été incendié par des hommes armés la nuit dernière, la chaine n’émet plus et son directeur dénonce un « acharnement du pouvoir ».

Mais de son côté le pouvoir maintient qu’aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée lors de la manifestation de mercredi – qui avait été interdite. Dès mercredi soir le gouvernement a salué « la réaction mesurée des forces de l’ordre face aux provocations ». Il a annoncé des interpellations, mais sans préciser combien.

Et c’est dans ce contexte polémique que doivent avoir lieu demain les célébrations de la fête nationale du Gabon.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES