spot_imgspot_img

1er festival ‘’Une étoile est là’’ d’Annie Flore Batchellilys dans un quartier désœuvré de Libreville

L’artiste gabonaise de renommée internationale, Annie-Flore Batchellilys a lancée dimanche à Libreville la première édition du festival ’Une étoile est là’’ par un spectacle gratuit au dédié à la jeunesse du quartier PK6, quartier désœuvré dans le 3ème arrondissement de Libreville.

Annie-Flore Batchellilys répondait a une promesse faite aux jeunes de ce quartier a, qui, elle avait promis d’organiser un spectacle gratuit sous condition qu’ils nettoient le quartier principalement la voie appelée ‘’ la rue du bangando’’ , une zone rebaptisée ‘’ rue de la jeunesse consciente du PK6’’.

Ce geste marque l’implication de la chanteuse à la voie mélancolique dans la lutte contre l’insalubrité. Elle a motivé les jeunes apprendre pendant une semaine, pelles, pioches, râteaux et brouettes, afin de rendre propre les devantures des habitations et artères de ce quartier sous intégré situé en plein centre de Libreville.

‘’Depuis des mois je vis au PK6 et en entrant dans ce quartier, je me suis dit que ces jeunes qui sont ici n’ont pas la possibilité d’avoir 10.000 FCFA pour venir me voir chanter. Par ailleurs, j’ai un devoir moral de léguer ce que m’ont transmit papa Akendengue, Oliver Ngoma et bien d’autres. Donc, je me suis dit, il faut que je donne un peu de moi à ces jeunes’’ a déclarée Annie Flore Batchellilys lors de la conférence de presse organisé quelque jours avant le spectacle.

La chanteuse très appréciée des jeunes, mais aussi des adultes pour son répertoire puisé de la culture Punu, une langue vernaculaire parlée dans le sud du pays et au Congo voisin, accompagnée de son groupe de choristes les voies du Gabon a ravit le public venu très nombreux de tous les coins de la ville.

Un évènement auquel se sont joint d’autres artistes tels que Evine de la Joie, B-Good le rasta, le conteur Jean Romain Ngemené, Michel Ndaot homme de théâtre et son groupe Atelier Eyeno, le groupe Bandz Mundji et d’autres artistes en herbe.

Annie Flore Batchellilys avait dans les années 2000 organisé un festival musical dénommé ‘’Les nuits atypiques de Migoma’’ dans son village natal éponyme à 4 kilomètre de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga dans le sud du Gabon.

Ce festival enregistrait l’arrivée de plusieurs chanteurs d’Outre atlantique, notamment de France, du Canada et de la République démocratique du Congo.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES