spot_imgspot_img

La planification familiale en Afrique centrale au centre d’un atelier à Libreville

La ministre gabonaise déléguée à la Santé, Mme Alice Bikissa Nembé, a ouvert, lundi à Libreville, un atelier régional sur le thème: ‘’genre, équité, droits humais et repositionnement de la planification familiale dans les programmes de santé en Afrique centrale.

L’importance de la thématique, débattue conformément à la résolution WHA 60.25 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est un véritable problème des sociétés africaines et requiert des solutions africaines, a expliqué Mme Bikissa Nembé.

‘’La question du genre est considéré comme la différence naturelle physique entre les deux sexes, avec pour corollaire un véritable fossé à l’origine de divers maux dont la pauvreté, la violence, l’exclusion et diverses faiblesses économiques entre l’homme et la femme, a-t-elle déclaré.

En matière de planification familiale, le Gabon a adhéré à différentes initiatives visant à l’amélioration de la santé des femmes telles que : « la conférence internationale de 1994 sur la population et le développement (CIPD) qui fait de l’accès universel à la santé génésique, un objectif de développement le désignant comme un but important à atteindre pour les systèmes de santé de nombreux pays.

Ce pays d’Afrique centrale peuplé de quelque 1,5 million d’habitants a également ratifié les accords de la conférence mondiale de la femme tenue à Pékin, en 1995, ceux du sommet du millénaire pour le développement en 2000 ayant consigné le genre et la santé de la femme dans les objectifs 3 et 5 du millénaire pour le développement.

Les délégués sont venus des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)-Cameroun, Centrafrique, Congo-Brazzaville, Gabon, Guinée Equatoriale et Tchad- pour participent à l’atelier de quatre jours (10-14 septembre) pour débattre de la question d’intégration dans les systèmes de santé des six pays membres.

Exprimez-vous!

  1. La planification familiale aide les femmes à avoir les enfants qu’elles désirent vraiment et donc à mieux se porter et à leurs enfants d’être mieux élevés. Au niveau collectif, elle allège le pays des charges médicales et d’éducation qui peuvent être transférées au développement économique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES