spot_imgspot_img

Gabon : un taux de bancarisation très faible, entre 5 et 10%

Le taux de bancarisation est très faible au Gabon, entre 5 et 10%, a indiqué M. Redouand Bennis, l’administrateur directeur général de l’Union gabonaise de banque (UGB), une filiale du Crédit lyonnais, passée sous le contrôle du groupe marocain Atijariwafa Bank.

‘’Culturellement, le Gabonais considérait que la banque n’était pas faite pour lui, mais pour les entreprises’’, a expliqué M. Redouane Bennis, dans une interview publiée mardi par le quotidien national l’Union.

La facilitation des entrées en relation, l’élargissement du réseau de distribution qui consiste à rapprocher les Gabonais et les opérateurs économique de la banque, la diversification des produits et services et les innovations dans l’approche clientèle sont les quatre axes de l’orientation stratégique de l’UGB, a indiqué l’administrateur directeur général.

M. Redouane Bennis a souligné que l’UGB nourrit de grandes ambitions pour le Gabon depuis son installation dans ce pays, tant au niveau de l’accompagnement des opérateurs économiques que du taux de bancarisation.

‘’Ce n’est plus la croix et la bannière pour ouvrir un compte bancaire’’, a-t-il dit, ajoutant qu’un client muni de sa pièce d’identité et de documents requis peut se présenter aujourd’hui devant conseiller commercial et sortir avec un numéro de compte sans effectuer aucun versement’’.

‘’Nous l’avions fait dans un sens éducatif et pédagogique. Aujourd’hui, tout le monde peut disposer d’un compte à l’UGB et bénéficier des tous les services y afférents’’, a-t-il poursuivi.

‘’Entre octobre 2009 et septembre 2011, notre clientèle est passée de 35 000 à 80 000. Ce qui prouve que cette nouvelle politique de l’UGB est payante et contribue à la bancarisation du pays’’, a-t-il relevé.

En deux ans et demi, c’est-à-dire, 2010, 2011 et 2012, le nombre d’agences UGB à Libreville est passé de cinq à 18, dont quinze sont déjà opérationnelles. ‘’Les trois autres vont ouvrir d’ici fin octobre’’, a indiqué Redouane Bennis.

Les 18 agences sont dotées de trois centres d’affaires pour les entreprises, dont deux sont situés à Libreville. ‘’Le 3ème ouvrira le mois prochain à Port-Gentil, la capitale économique’’, a-t-il dit.

En outre, l’’UGB dispose actuellement de 36 guichets automatiques à Libreville. ‘’Quatre autres sont en cours d’installation’’, a indiqué l’administrateur directeur général.

‘’Il est tout à fait normal que le plus gros des ouvertures s’est fait à Libreville et c’est tout à fait normal car Libreville concentre près de la moitié de la population’’, a-t-il expliqué.

‘’Naturellement, nous allons là où l’activité économique est la plus dense’’, a-t-il précisé.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES