spot_imgspot_img

Une soixantaine de gibiers reprise aux braconniers dans le Haut-Ogooué

Les agents des Eaux et Forêts du Haut-Ogooué (sud-est) ont repris une soixantaine de gibiers à une quinzaine de braconniers, a constaté mercredi l’AGP.

La prise était essentiellement faite de gazelles, d’antilopes, de sangliers, de singes et d’oiseaux. Plusieurs dizaines ;

‘’Les quinze délinquants, dont une moitié âgés entre 20 et 30 ans, seront présentés au Tribunal incessamment, conformément à la loi’’, a indiqué Jean Louis Kakoua, responsable de la brigade mobile des Eaux et Forêts.

Même si les braconniers n’ont pas été présentés aux médias, il n’en demeure pas moins vrai qu’à partir de l’arsenal qui se retrouve dans les mains du directeur provincial des Eaux et Forets, Lucien Massoukou et de la quantité de munitions non utilisées, les intentions de ces compatriotes étaient de faire une razzia.

’’C’est une mission de lutte contre le braconnage qui se fait sur toute l’étendue de la province depuis trois ans, à la veille des fêtes de fin d’année. Elle consiste à barrer toutes les routes et pistes d’accès à la province. Le but poursuivi est de décourager ceux qui pensent que la période des fêtes est une période de tous les abus et de faire respecter la période de fermeture de la chasse qui court du 15 septembre au 15 mars de chaque année’’, a indiqué Lucien Massoukou, directeur provincial des Eaux et Forêts.

La trentaine de gibiers saisie à Boumango et ses environs aurait été incinérée sur place, apprend-t-on.

A Franceville, il a été exposé une trentaine d’autres. D’après certaines confidences, ces bêtes seraient destinées à l’incinération. Mais on n’en sait pas plus pour l’instant.

Cependant, au cours dans cette prise, le directeur provincial des Eaux et Forêts signale qu’ils ont récupéré un bébé solatus (singe) vivant. Ce dernier a été transféré aux bons soins du centre de primatologie du Centre international de recherche médicale de Franceville (CIRMF) pour une prise en charge avant sa réintroduction dans la forêt.

Cette opération dénommée ‘’Barrage des axes’’ a été menée avec le soutien des partenaires des Eaux et Forêts dont le parc national des Plateaux Batékés.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES