spot_imgspot_img

Des réformes du système de protection sociale pour 2013

Dans son discours de vœux à la nation du 31 décembre, Ali Bongo Ondimba a annoncé la suite des réformes du système de protection sociale gabonais qui devrait parachever l’édification de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), au bénéfice de tous les Gabonais.

La traditionnelle allocution de nouvel an du Chef de l’Etat n’a pas servi cette année à dresser seulement un bilan de ce qui a été fait. Ali Bongo Ondimba a aussi annoncé un certain nombre de mesures, dont celle relative aux réformes du système de couverture maladie universelle et de gestion des retraites et prestations familiales des agents de l’Etat.

Pour ce qui est de la couverture maladie universelle, il s’agit de transférer à la CNAMGS les compétences actuelles de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) en matière de prestations de santé et de maternité. Ce transfert donnera lieu à la mise en place d’un Fonds d’assurance maladie du secteur privé.

« Le lancement des activités du Fonds d’assurance maladie du secteur privé viendra ainsi parachever la mise en place du système de couverture maladie universelle dans notre pays », a annoncé Ali Bongo Ondimba.

Cette réforme mettra donc un terme à toute la spéculation qui entourait jusqu’alors la séparation de la CNSS de son volet hospitalier. Annoncée depuis plusieurs mois, les agents des hôpitaux ne voyaient rien venir. Tout juste quelques lettres sans plus, alors qu’un plan social était attendu. L’année 2013 devrait ainsi donner une réponse à leurs inquiétudes.

L’autre réforme annoncé sur le plan social est celle des retraites et prestations familiales des agents de l’Etat. A ce jour, ce sont les services des Finances et essentiellement du Trésor Public qui gère les prestations en question. Le Président de la République a annoncé la création « d’un organisme autonome de protection sociale chargé de la gestion des retraites et des prestations familiales des agents de l’Etat (qui) devra faire partie de la réforme d’ensemble. Celle-ci doit conduire à une meilleure lisibilité et cohérence du système gabonais de protection sociale ».

Ces réformes devraient donc permettre au Gabon d’avoir un système de couverture social cohérent. Elles doivent débuter au courant de ce premier trimestre 2013 pour un coût et un délai d’exécution qui seront certainement connus dans les semaines à venir.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES